LA MÉDIATHÈQUE INTERCOMMUNALE

Cultivons notre bien vivre

En 2016, la médiathèque intercommunale a ouvert ses portes. Elle est associée à une ludothèque, un cyber-café, une salle d’exposition et un Point Information Jeunesse (PIJ). Le tout s’inscrit dans le cadre du projet de réhabilitation du site industriel de la Papeterie.

Valoriser la Papeterie

La municipalité a souhaité valoriser la Papeterie, car elle fait partie de la mémoire collective des Montéchois. En effet, elle a façonné l’histoire de la ville durant près d’un siècle. C’est pourquoi l’architecture extérieure a été conservée. À l’intérieur, les anciens édifices, reliés par un hall d’accueil contemporain et réhabilités aux normes Haute Qualité Environnementale, sont à la disposition des utilisateurs. De plus, les espaces de lecture s’organisent sur deux étages baignés par la lumière naturelle de larges baies vitrées.

Une réhabilitation remarquable

Les avis sont unanimes quant à la réussite de cette réhabilitation remarquable, respectueuse du « passé » mais résolument tournée vers l’avenir, notamment par ses systèmes innovants de production d’énergie. Effectivement, l’eau du canal est utilisée pour chauffer et rafraîchir le bâtiment, tandis qu’ un concentrateur cylindro-parabolique récupère l’énergie scolaire.

Fréquentation accrue

Sans compter que le déménagement a permis une fréquentation accrue de la Médiathèque. Ainsi, en 2018, 22 475 personnes ont fréquenté la médiathèque, soit le double de la fréquentation de l’ancienne médiathèque en 2015 (11095 personnes). À noter que ce magnifique « outil » est également très fréquenté par les scolaires et que les expositions dans la salle dédiée ne cessent de se renouveler.

Des coûts largement subventionnés

Il est important de noter que la rénovation du site a avoisiné les 2 millions d’euros. Toutefois, le coût de cet travaux a été subventionné à hauteur de 80% (ce qui est le maximum autorisé par la loi) grâce à la recherche de partenaires par les élus et les services administratifs de la mairie. Certes, les subventions sont de l’argent public, mais les enveloppes budgétaires, si elles sont alimentées par les impôts de tous, ne sont restituées qu’aux projets reconnus essentiels pour l’aménagement du territoire et la nécessité de service à la population.

Et pour la suite

Enfin, la réhabilitation totale du site de la Papeterie est programmée avec, dans un premier temps, les travaux du programme « Pente d’Eau » avec la création d’un amphithéâtre de pleine nature, d’un parking paysager, d’un office de tourisme intercommunal. Puis la création d’une école de musique intercommunale, d’une salle de spectacle modulable, de locaux pour les associations, d’un boulodrome…